Homme assis regarde un avion

États-Unis : les précautions à prendre pour la demande ESTA

Vous souhaitez vous rendre aux États-Unis pour un voyage comme plus d’1,8 millions de Français cette année ? Sachez que vous devrez obligatoirement faire une demande d’autorisation de voyage électronique pour voyager dans le cadre du programme d’exemption de visa. Découvrez les précautions à prendre lors de cette demande pour éviter les mauvaises surprises.

Les précautions à prendre pour une demande d’ESTA

Si comme près d’1,8 millions Français, vous souhaitez vous rendre aux États-Unis, vous devrez prendre certaines précautions et être vigilant au risque de voir votre projet de voyage se transformer en cauchemar administratif. En effet, pour éviter les mauvaises surprises, vous devez être vigilant au moment de réaliser votre demande d’autorisation de voyage électronique. Cette dernière vous permettra de voyager dans le cadre du programme d’exemption de visa.

Une procédure administrative à exécuter avec précaution

L’ESTA pour les USA est une procédure administrative relativement simple et rapide. Effectivement, elle consiste à simplement scanner certains documents d’identité mais aussi de remplir un formulaire ESTA. C’est une démarche qui requiert, en moyenne, une vingtaine de minutes.

Généralement, vous recevrez une réponse immédiate et positive si vous avez fourni un dossier complet et que vous avez rempli le formulaire avec précaution. Dans quelques cas exceptionnels, la réponse à votre demande pourrait prendre près de 72 heures. C’est pour cette raison qu’il est important d’effectuer cette démarche administrative à l’avance afin d’éviter les mauvaises surprises et d’éviter de transformer votre projet de voyage en un véritable cauchemar.

Remplir minutieusement le formulaire

Les informations demandées sont similaires pour tout voyageur non-immigrant et non-détenteur d’un visa. Le formulaire ESTA est individuel pour chaque voyageur. Les champs obligatoires sont marqués et il faut veiller à ne pas confondre les caractères. Les erreurs engendrent un refus et retardent le séjour.

Vous devrez, bien évidemment, vérifier que votre passeport est valide et conforme aux exigences demandées. Également, sachez que votre autorisation ESTA, une fois validée et accordée, sera valable pour une durée de deux ans à compter de son acceptation. Vous n’aurez donc plus à refaire une autre demande pour vos futurs voyages au cours de cette période.

Les mésaventures touchent surtout les touristes britanniques

À ce jour, les mésaventures avec le formulaire de l’autorisation de voyage électronique, touchent plus particulièrement les touristes britanniques. En effet, les touristes britanniques qui veulent se rendre aux États-Unis d’Amérique sont plus souvent soumis à des mauvaises surprises pour la simple et bonne raison qu’ils sont près de trois fois plus nombreux que les Français à se rendre sur le territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *