Happy Bourgogne, la nouvelle plate-forme d'expériences touristiques bourguignonnes

Happy Bourgogne, le nouveau site d’expériences touristiques bourguignonnes

Mercredi dernier, une nouvelle plate-forme en ligne à vu le jour en région bourguignonne : Happy Bourgogne, un site entièrement dédié à l’achat d’expériences touristiques locales. Un projet proposant déjà une cinquantaine de produits et dont le but est de mettre en avant un tourisme de partage et d’échange. Gros plan sur Happy Bourgogne.

Benjamin Magnen au coeur du tourisme social dijonnais

Porté par Benjamin Magnen, entrepreneur social dijonnais, le projet Happy Bourgogne a été conçu dans le but de promouvoir le tourisme local, basé sur des notions de partage et d’échange. La nouvelle plate-forme propose ainsi diverses sorties touristiques dans la région, peu connues du tourisme commercial.

Benjamin Magnen est déjà bien connu dans la région pour avoir fondé, en 2009, la Péniche Cancale, un lieu social rassemblant une salle de concerts, un bar, un restaurant et un lieu d’événements privés, et dont le succès n’est plus à démontrer.

Happy Bourgogne, le tourisme autrement

Sur Happy Bourgogne, il suffit aux utilisateurs de repérer les prestations qui les intéressent et sélectionner la date et le créneau horaire de leur choix avant de payer la somme due, le tout se faisant intégralement en ligne. Un concept simple et banal, à première vue.

Son originalité lui vient des prestations proposées. En effet, nous sommes loin des offres traditionnelles de tourisme commercial telles que la Grande Route des Vins de Bourgogne – bien que de nombreuses visites se rapportent au vin, la plus grande richesse de la région – ou de la visite de l’abbaye de Cluny. Non, Happy Bourgogne met en avant des visites plutôt atypiques, authentiques et insolites, proposées par des porteurs de projets peu connus.

Parmi elles, citons notamment un jeu de piste dans un jardin de permaculture, un atelier de méditation associé à la dégustation du vin, le parcours de la girafe à Chagny, un atelier de fabrication de savon à l’ancienne, la découverte d’une exploitation de lamas et d’alpagas, un manufacture de chaussettes ou encore une séance de relaxation par l’hypnose.

La Bourgogne et le tourisme durable

A l’image de la Péniche Cancale, le projet Happy Bourgogne s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire (ESS), c’est-à-dire que l’entreprise est une SAS de l’ESS où les salariés sont également des associés. De plus, ces expériences authentiques coûtant en moyenne 40€, les porteurs de projets, sélectionnés parmi des producteurs indépendants et travaillant dans le plus grand respect de l’environnement, reçoivent une rémunération supérieure à celle pratiquée dans le secteur. Happy Bourgogne est donc un projet qui se veut solidaire et favorable au tourisme durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *