Le nuage nantais

Nantes : expérimentation globale sur la qualité de l’air

Certains le prennent pour un parapluie, d’autres pour un champignon géant. Depuis quelques jours, une installation étrange suscite la curiosité des passants et des riverains du quai Hoche, en bord de Loire à Nantes. En réalité, ce mobilier urbain fait partie d’une expérimentation globale sur la qualité de l’air.

Un « nuage » pour informer sur la qualité de l’air

Cette ville moderne vaut grandement le détour. Elle se laisse découvrir agréablement en quelques jours. Prenez le temps de séjourner dans un des hôtels pas chers à Nantes et découvrez sa dernière innovation : un dispositif en forme de nuage qui informe sur la qualité de l’air.

Autonome en énergie et connecté, la couleur du « nuage » variera en temps réel, selon les mesures enregistrées dans le quartier. Cet objet peut surprendre, surtout la nuit, lorsqu’il devient vert et qu’il clignote ou qu’il passe au jaune, voire à l’orange.

Un projet devenu réalité en quelques mois

En janvier 2019, la Samoa lance un appel à projets pour la conception et l’expérimentation d’un mobilier urbain connecté, afin de représenter le plus simplement possible des données environnementales auprès du grand public. Celui-ci doit s’intégrer à l’environnement de l’espace public, tout en respectant les normes. Dans son cahier des charges, la Samoa indique que le mobilier doit s’adresser avec simplicité à tous pour informer sur des données de la qualité de l’air.

Au final, le projet proposé par l’entreprise Design9 sera choisi : un mobilier au design poétique qui représente un nuage dont l’intensité de couleur varie selon l’état général de la qualité de l’air. La couleur verte indique une bonne qualité, la jaune, une qualité dégradée et l’orange une mauvaise qualité de l’air. C’est donc un moyen sensoriel simple qui permet à tous d’identifier l’état de l’air environnant.

Autres données et leur provenance

Une autre donnée relative à la qualité de l’air est affichée sur le côté du mobilier. Elle représente la donnée de pollinisation pour 5 types de pollens dans l’air. Par une information lumineuse, chacun peut découvrir les pollens dispersés par les noisetiers, les saules, les bouleaux, les graminées et le plantain en temps réel.

Les données utilisées par le Nuage pour indiquer la qualité de l’air proviennent de la station de mesure d’Air Pays de la Loire située sur l’île de Nantes. À partir de juin 2020, les données utilisées par le Nuage seront issues des micros-capteurs Atmotrack et permettront d’avoir les données de qualité de l’air à l’échelle de tout le quartier. Les données des 5 pollens représentées proviennent eux du pollinarium sentinelle d’Air Pays de la Loire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *