Snorkeling

Le snorkeling : une autre manière de plonger

Le snorkeling est un terme anglais pour désigner la plongée avec des palmes, un masque et un tuba. On parle aussi de randonnée palmée. On fait du snorkeling sans bouteille (à la différence de la plongée sous-marine) mais en faisant de l’apnée et en utilisant des techniques de respiration avec ou sans tuba.

Le snorkeling : comment on fait ?

Le snorkeling est une activité de plongée libre qui est accessible à tous. En anglais, « snorkel » veut dire « tuba » et c’est de là qu’est née cette appellation de randonnée palmée. Pour faire du snorkeling, il faut simplement un masque, un tuba et des palmes.

Le snorkeling peut se pratiquer de différentes façons. On peut découvrir la vie sous-marine en gardant le corps à la surface ou bien on peut nager plus en profondeur pour une découverte plus approfondie. Pas besoin d’avoir une condition physique irréprochable ni d’être un professionnel de la nage pour pratiquer le snorkeling. Par contre, il faut au moins savoir nager et ne pas avoir de problèmes respiratoires. À force de pratiquer la randonnée palmée, on se familiarise de plus en plus avec l’apnée donc on peut tenir plus longtemps sous l’eau et descendre plus en profondeur.

Le matériel nécessaire pour le snorkeling et comment le choisir

Le snorkeling se pratique avec masque, tuba et palmes. Parfois, on peut aussi ajouter une combinaison en fonction de la température de l’eau. Pour savoir comment choisir cet équipement, c’est très simple :

  • Le masque : certainement l’élément le plus important car c’est grâce à lui que vous pourrez profiter pleinement de votre exploration sous-marine. Le plus important n’est pas l’esthétique du masque mais qu’il soit bien adapté à votre visage. Pour bien choisir votre masque, c’est simple, placez-le sur votre visage (sans enfiler la sangle autour de votre tête), prenez une grande inspiration (en ayant le masque sur votre visage) et voyez si le masque reste bien en place. Si le masque tombe, prenez une taille plus petite. Si le masque tient en place mais qu’il vous sert trop entre les yeux, prenez une taille plus grande, et ainsi de suite.

Astuce une fois sous l’eau : il n’est pas toujours évident de retenir sa respiration sous l’eau et on a naturellement tendance à utiliser la bouche ET le nez. Sous l’eau, n’utilisez jamais votre nez car si vous expirez par le nez, vous faites entrer de l’air dans votre masque et donc, l’eau pourra pénétrer. Autre problème possible : la buée. Pour éviter ça tout en protégeant les fonds marins, n’utilisez aucun produit chimique du genre shampoing ou dentifrice. Utilisez simplement votre salive en crachant dans votre masque et en étalant votre bave partout sur la vitre du masque avant de le rincer dans l’eau. Vous n’aurez plus de buée.

  • Le tuba : il n’est pas obligatoire car vous pouvez faire du snorkeling simplement en retenant votre respiration. Toutefois, on recommande plutôt de choisir un tuba à soupape. Pourquoi ? Parce qu’il permet d’évacuer l’eau plus simplement. Sinon, un tuba avec clapet peut aussi faire l’affaire si vous craignez une infiltration d’eau dans le tuba.
  • Les palmes : il convient plutôt de choisir des palmes souples pour plus de confort. Aussi, il est préférable de prendre des palmes chaussantes et, dans ce cas, il faut juste choisir en fonction de votre pointure.

En ce qui concerne la combinaison, elle n’est vraiment pas obligatoire. Toutefois, en fonction des conditions sous-marines, vous pourriez opter pour une combinaison shorty (avec des manches courtes et une longueur à mi-cuisse) ou bien pour une combinaison intégrale si vous avez vraiment froid. Tout dépendra de la température de l’eau et de votre tolérance au froid.
Dans tous les cas, il vous faut un équipement qui soit parfaitement adapté à votre corps pour en profiter pleinement et sereinement une fois sous l’eau.

Pratiquer le snorkeling en toute sécurité

Comme n’importe quelle activité sportive, il convient de prendre certaines précautions pour en profiter en toute sécurité. Le snorkeling est une pratique qui nécessite quelques mises en garde essentielles comme :

  • S’informer au préalable sur la zone où vous voulez faire du snorkeling. Vous devez prendre connaissance des éventuelles espèces marines dangereuses ou des courants marins, par exemple ;
  • Faire attention aux bateaux et signaler votre présence grâce à une bouée prévue à cet effet (les bateaux devront respecter un périmètre de sécurité pour ne pas naviguer trop près de la zone où vous êtes) ;
  • Faire attention à la distance et savoir s’orienter pour ne pas se perdre ;
  • Se protéger du soleil en mettant de la crème solaire qui respectent les fonds marins et en portant un t-shirt ou un lycra à manches longues ;
  • Ne pas faire de snorkeling seul ;
  • Surveiller les réactions du corps : fatigue, tremblotte, faiblesse, crampes, etc. Et sortir de l’eau au moindre signe de danger ;
  • Ne rien toucher sous l’eau : interdiction de toucher les coraux, les poissons ou tout autre élément de la faune et de la flore sous-marine ;
  • Si vous plongez avec des lentilles, faites attention à ne pas faire rentrer d’eau dans votre masque. Si cela arrive, fermez vos yeux le temps de vider l’eau de votre masque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *