Visiter l’Islande en été en 10 étapes clés

L’Islande est un pays comme aucun autre. Grâce à sa position géographique — si proche du Pôle Nord et entre deux plaques tectoniques — et grâce à son climat si particulier, elle offre des paysages et des expériences uniques. Un voyage en Islande vous donnera immanquablement l’impression d’avoir quitté la Terre. Cependant, même si c’est un petit pays, il y a beaucoup à voir et il peut être difficile de se décider. Voici donc les dix étapes clés pour un tour de l’Islande réussi en été.

1 — Reykjavik

La capitale de l’Islande est le meilleur endroit où démarrer son séjour. L’aéroport international du pays s’y trouve et la ville offre suffisamment d’animation pour y passer plusieurs semaines. Parmi les incontournables de la ville, on trouve évidemment la célèbre cathédrale Hallgrímskirkja et son imposante allure de gigantesque flèche.

Pendant que vous êtes à Reykjavik, prenez le temps de découvrir quelques-uns des musées de la ville. Il y a le musée du pénis, connu à travers le monde entier, mais aussi celui de l’histoire tout entière du pays, une histoire extrêmement bien documentée grâce à la rédaction minutieuse des sagas familiales depuis plus d’un millénaire.

2 — Le Cercle d’or

Cette région rassemble plusieurs parcs naturels époustouflants que vous ne devez louper sous aucun prétexte. Les trois principaux sont : Thingvellir, classé au patrimoine de l’UNESCO, avec ses cascades et ses fissures géologiques, qui offre des paysages extraordinaires. Le parc de Geysir vous permettra d’observer les plus beaux geysers du pays. Enfin, la cascade de Gullfoss qui compte parmi les plus impressionnantes de toute l’île. Si vous avez le temps, au moins 6 autres sites valent le détour.

3 — Le parc national de Vatnajökull

En suivant l’autoroute principale du pays vers l’est, vous vous rapprocherez rapidement de la côte sud du pays. Surtout, vous devriez atteindre en quelques heures le parc national de Vatnajökull. Dans ce parc, vous pourrez admirer la rencontre entre les volcans et les glaciers. Les paysages y sont sauvages, variés et semblent tout droit sortis d’un film de science-fiction.

4 — La lagune glaciaire de Jökulsárlón

En continuant à suivre l’autoroute et la côte sud de l’île vers l’est, vous atteindrez Jökulsárlón, une lagune glaciaire (dont le nom signifie d’ailleurs littéralement « lagune glaciaire » en islandais) de toute beauté. C’est le plus grand lac de l’île et c’est une attraction absolument incontournable. Sa visite mérite d’y passer au moins une journée entière.

5 — Mývatn

Toujours en continuant vers l’est, l’autoroute vous fera longer la côte et finira par vous emmener en direction du nord de l’île. Non loin de la côte nord, arrêtez-vous à Mývatn, le lac des mouches. En été, cette région étonnamment plate et verte cache bien son jeu, car le climat y est hostile. Malgré tout, la région de ce lac est la seule région de cette partie de l’île habitée depuis plus de mille ans.

6 — Húsavík

Húsavík est un petit village de la côte nord situé au bord de l’eau. Il ne se trouve pas très loin du second aéroport international de l’île et représente une bonne étape finale si vous ne restez pas plus d’une semaine. Le charme de cette ville est exceptionnel, tout comme son histoire essentiellement tournée vers la pêche. La légende veut que ce soit la première ville où se seraient établis les Vikings.

7 — Akureyri

Si vous restez un peu plus longtemps en Islande, prenez la peine de continuer votre route vers l’ouest et visitez un autre ancien village de pêcher au charme et à l’histoire exceptionnels : Akureyri. Aujourd’hui, c’est un important port maritime pour l’Islande et la quatrième plus grande ville du pays.

8 — Snæfellsnes, péninsule de Snæfell

Péninsule de Snæfell, Snæfellsnes en islandais, se trouve tout à l’ouest de l’île, mais au nord de Reykjavik. Prenez le temps de la parcourir dans toute sa longueur pour profiter des paysages extraordinaires qu’elle offre. À son extrémité, vous trouverez un volcan endormi qui donne une allure surréaliste au paysage.

9 — Viðgelmir

À l’est de Snæfellsnes se trouve la grotte Viðgelmir. Elle est souvent appelée la grotte de lave puisqu’elle vous permet de rentrer dans un volcan endormi. C’est une visite incontournable pour les passionnés et une bonne occasion d’assister à la rencontre entre le feu et la glace puisque la région est recouverte par un glacier.

10 — Deildartunguhver

Avant de retourner à Reykjavik, faites un léger détour par Deildartunguhver, la plus grande source d’eau chaude en Europe. Prenez le temps de profiter de vos derniers moments en Islande en vous détendant dans cette eau naturellement chaude. Une activité typiquement islandaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *